En un blog je vais essayer de partager mes bonnes adresses, mes bonnes recettes, mes moments de lecture..Mes gourmandises et plaisirs pluriels !

Une blogueuse m’a conseillé de me présenter pour les lecteurs qui tomberaient sur mon blog. Comme je suis incapable de parler de moi comme je parle des livres, recettes et restaurants, j’ai demandé à une amie, Géraldine, de se prêter à cet exercice et voici le magnifique cadeau qu’elle m’a fait :

« Émilie, c’est un peu le contraire des chercheurs d’or: lorsqu’elle trouve une pépite, ce n’est pas pour la garder jalousement dans une obscure cachette, mais pour la faire briller au grand jour.

Alors, elle partage. Ses goûts ? Elle partage. Ses dégoûts ? Elle partage aussi – cela vous évitera peut-être des déconvenues. Ses plaisirs et ses déplaisirs, elle partage encore. Ses coups de cœur, ses émotions, ses rires, ses déceptions, ses recettes et ses découvertes, elle nous en fait part sur son blog. Comme un bracelet où s’entrelacent l’or blanc et l’or jaune, ici s’entrelacent les deux ors d’Émilie : cuisine et littérature, « gourmandises et plaisirs », les bouchées et les mots qu’on dévore pareillement.

Et l’or rose, me direz-vous ? Et bien , l’or rose d’Émilie, c’est la Ville de la même couleur, sa Toulouse natale qu’elle chérit et photographie sous tous ses angles, son entrelac de rues, ses façades de briques, ses places oubliées qui se découvrent au détour des chemins, son lumineux Capitole, ses monuments qui sont autant de joyaux et son diamant qu’est la basilique St-Sernin, cette « fleur de corail que le Soleil arrose ».

Il y a bien d’autres pépites dans la vie d’Emilie. Si d’aventure vous la rencontrez, demandez-lui de vous parler de théâtre et de cinéma, de ses vacances à l’océan, de son métier d’enseignant, de ses cours et de ses élèves.

Mais ne vous y trompez pas : sous ses airs de gamine mutine et blondinette qu’on imagine avec deux couettes et le doigt dans un pot de confiture aux figues, des miettes de tarte au citron ou de pain perdu aux coins des lèvres, se cache la sensibilité de ceux qui vivent pleinement leur vie avant de la lire et de la rêver. « Ne savent lire que ceux qui ont vécu » (Olivier Py) « 

Mille mercis 🙂


5 Commentaire(s)

  1. Marine.

    mai 12, 2012 à 6:23

    Tu m’as donné l’eau à la bouche. J’ai envie d’avaler des bouquins à la pelle. Maman, ne sera surement pas d’accord de tous les acheter. Mais la moitié des livres que tu cites sont déjà sur mon étagère et je n’avais pas osé les lire. Souhaite moi bonne lecture Mamie, je reviendrai sur ton blog ! Ca c’est sur 😀

    Marine.



  2. gourmandisesetplaisirspluriels

    mai 12, 2012 à 7:20

    Priorité au bac et dans un mois et demi, tu pourras dévorer toutes les bibliothèques du monde si tu veux ! Et pour ceux que tu n’as pas sur tes étagères, tu peux me les demander et je te les prêterai avec plaisir 😉 Bonnes révisions et bonne lecture – je sais déjà que tu en liras quelques uns avant le 18 juin !!! 🙂



  3. My Little Discoveries

    février 20, 2013 à 8:42

    Je viens de découvrir ton blog, je note l’adresse du restaurant marocain! ;o)



  4. CAMILLE

    juillet 14, 2013 à 2:50

    bonjour , le vatinge a change de gerant . aujourd’hui c’est un BISTRONOMIQUE



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :