Pendant mes vacances et même pendant l’année – n’ayons pas honte de le dire – je lis Elle (c’est un peu mon moment de détente où je ne réfléchis pas trop, en bonne blonde qui se respecte – juxtaposer bonne et blonde dans la même phrase, c’est à éviter, non ? )

Pendant les parutions estivales, on avait pour quelques centimes de plus avec notre Elle, une nouvelle inédite – de Tatiana de Rosnay cette fois-là, auteur dont j’ai déjà lu plusieurs romans – voir les articles : ici et là .

CVT_cafe-lowendal_3786

Le titre de cette nouvelle : Café Lowendal, son intrigue : l’histoire d’une auteure qui, par un retour en arrière, raconte sa descente aux enfers. La raison ? Plusieurs : l’amour, la jalousie, une autre femme et un piège bien tendu…

Cette nouvelle se dévore – sur la plage, dans un transat ou les pieds dans l’eau, voire les trois à la fois et on regrette presque qu’il ne s’agisse pas d’un roman !

En résumé : voilà une bonne idée de la part de Elle pour occuper un petit moment à la plage ! 

Publicités