Quand je lis un roman, une BD, j’ai toujours avec moi un petit carnet où je note les titres évoqués dans l’œuvre et que j’aimerais bien lire et le jeu préféré des auteurs est souvent de citer leurs lectures fétiches à travers leurs fictions.

En lisant Margaux Motin, je découvre le titre d’une BD, Esthétique et filatures (interdite au moins de 16 ans – et comme j’ai largement dépassé les 16 ans, je peux la lire !)

tanxxx

Elle associe sexe et humour noir dans un graphisme tout en noir et blanc. C’est la rencontre entre deux jeunes filles que tout oppose mais qui vont s’associer pour repartir vers une nouvelle vie.

Plongée immédiate dans un univers transgressif – celui de la pornographie, de la prostitution, de la bisexualité sans pour autant tomber dans la vulgarité, voici le programme de cette BD.

En résumé : plutôt sympa d’élargir mon champ des BD !

 

 

 

Publicités