Avec Géraldine, pas besoin d’aller à la bibliothèque, elle est une source inépuisable de livres. Dans sa petite sélection d’été, je repère plusieurs titres déjà remarqués chez les libraires, dont « Et puis, Paulette… »

paulette

Couverture lumineuse qui attire l’œil, l’histoire, elle, attire le lecteur. Ferdinand, un vieux monsieur, vit seul depuis le départ de son fils, sa belle-fille et ses petits-fils. Un jour, il décide d’accueillir sa voisine, Marceline dont la maison part en lambeaux. Commence alors une cohabitation entre personnes âgées qui ne cessera de s’agrandir au fil des pages.

J’ai beaucoup aimé ce roman qui multiplie les émotions : on se surprend à verser une larme et surtout on rit souvent !

On ne peut qu’apprécier la morale de ce roman : nos petits malheurs s’effacent quand on essaie de penser aux autres. Et ces petits « vieux » sont source de joie et même, on peut le dire, de bonheur. Quant au titre, il vous faudra aller jusqu’au bout de votre lecture pour le comprendre !

En résumé : une bouffée d’air frais et les vieux, ben, ça fait du bien ! 

Publicités