Sandor Marai est un auteur que le club de lecture m’a fait découvrir et après un petit tour à la Médiathèque de Toulouse, je repars avec un sac plein de romans dont Le Miracle de San Gennaro de Sandor Marai !

le-miracle-de-san-gennaro-174810-250-400

L’histoire se situe dans un quartier populaire de Naples où séjourne un couple d’étrangers.  Mais l’homme est retrouvé mort au pied de la falaise…

Ce roman de l’exil – que l’auteur a connu – peint avec subtilité et finesse la perte de l’identité, l’oubli forcé et le poids du silence. Mais ce qui est remarquable dans ce roman, c’est sa première partie où l’auteur décrit le quartier populaire de Naples, ses habitants, ses odeurs, ses paysages, ses habitudes, nous projetant dans cette Italie faite de souffrance et de misère.

Même si je reconnais et apprécie la beauté de la plume de Sandor Marai, j’ai eu du mal à entrer dans ce récit. L’expérience de l’exil demande peut être plus d’attention que celle que j’avais au moment de lire ce roman ?

En résumé : une belle plume pour un beau roman. 

Publicités