Dans une petite rue du quartier Saint Etienne – et non près du lycée Fermat – se trouve une petite pépite que j’ai mis du temps à découvrir mais où désormais je reviendrai, c’est sûr ! C’est le salon de thé « Infini Tea ». Lorsque nous passons la porte en cette après-midi de vacances, nous plongeons dans un univers de quiétude. La décoration sobre est une invitation au repos.

DSCN2879

DSCN2884

La patronne de ce lieu est discrète mais nous accueille avec un grand sourire. Nous prendrons le temps de discuter et nous apprendrons que toutes les pâtisseries et tous les plats proposés à l’Infini Tea sont faits maison et pour moi cela compte. On sent vraiment de la passion dans ce qu’elle fait et dans l’assiette, cela se ressent forcément !

La carte des thés est généreuse et j’aime beaucoup ce principe de prendre soit à la tasse soit à la théière. Il me semble – je ne veux pas dire de bêtises – que c’est le premier salon de thé où je vois cette formule. En parlant de formules, celle du goûter est plus qu’abordable : 6€ pour un thé et une pâtisserie. Avec Audrey, nous prendrons la formule goûter et nous ne serons pas déçues, bien au contraire.

DSCN2880

DSCN2881

DSCN2882

DSCN2883

Alors en voyant la carte des pâtisseries, je ne peux qu’être heureuse, je vais enfin, après tant d’années, remanger de la Sachertorte un gâteau autrichien au chocolat et à la confiture d’abricots que j’ai goûté et aimé lors de mon séjour en Autriche qui remonte à quelques années – que j’accompagne d’un thé Jaffna (à la fraise). Audrey, quant à elle, prend une part de cheesecake avec un thé.

 

DSCN2878

 

DSCN2893

DSCN2887

DSCN2888

DSCN2889

 

DSCN2892

Alors, je me régale ! Le thé est bon et les petits sabliers nous permettent de respecter le temps d’infusion. Mais surtout la pâtisserie est à tomber. C’est régressif et c’est bon ! La part est copieuse et si je la finis c’est par pure gourmandise ! C’est un goûter hyper généreux !

DSCN2895

DSCN2891

DSCN2896

 

DSCN2890

Et puis, ici on trouve aussi la Linzertorte (une autre pâtisserie autrichienne) et le red velvet ( pâtisserie américaine, uniquement le samedi) et peut être qu’il y aura bientôt du banofee (également le samedi).

La formule midi a l’air, elle aussi, très appétissante : une tarte ou une salade ou un plat du jour + un dessert + une tasse de café ou de thé pour 12€50. C’est très compétitif et surtout c’est fait maison ! En regardant la carte ce jour là, nous avions l’eau à la bouche !

En résumé : un lieu agréable, un service adorable et de bonnes pâtisseries ! On valide et on y retourne !

7 Rue Pierre de FermatToulouseFR.05 62 26 23 61

Publicités