A l’affiche en ce moment passe le film de Anne Fontaine Perfect Mothers inspiré d’une œuvre de Doris Lessing dont le titre en français est Les grand-mères. La bande annonce du film m’intrigue et donc avant d’aller le voir ou de le regarder en DVD, je veux absolument lire l’œuvre de Lessing.

Petit tour chez Ombres Blanches avec Géraldine, et j’achète Les grand-mères, une toute petite nouvelle dévorée en moins d’une heure.

Télécharger-livre-gratuit-Les-grand-mères-de-Doris-Lessing-PDF-EPUB-–-Téléchargement-ebook

Cette nouvelle, qui repose sur le procédé de l’analepse, raconte l’histoire de deux familles, de deux femmes où les pères et maris sont absents. Ce monde devient quasiment incestueux. Lil, Roz sont deux amies d’enfance qui en devenant mères et femmes sont restées très proches. Leur amitié quasi-fusionnelle, sororale ne laisse pas de place pour les hommes. Leurs fils respectifs grandissent comme des frères et c’est dans cette proximité que la relation entre les mères et les fils vont se tisser : Roz et Lil vont devenir les amantes du fils de l’autre… Malgré l’écart d’âge et la morale, la relation dure. Mais le modèle social qui pèse sur les fils ne va-t-il pas rompre ce quasi huis clos ?

Cette nouvelle se lit très vite et nous laisse un peu pensif ..L’écriture de Doris Lessing retranscrit sans rentrer dans le voyeurisme cette relation qui sort de la norme. Cependant à aucun moment, la romancière ne porte ou ne nous incite à porter un jugement sur ces femmes et cette histoire. Elle laisse le lecteur face à cette histoire, face aux codes sociaux et moraux et c’est donc à nous d’analyser ce que Doris Lessing nous livre. Avoir un rôle, se positionner, c’est aussi ce qui est intéressant dans la lecture !

En résumé : une brève histoire qui bouleverse nos représentations morales et sociales. Reste à voir l’adaptation cinématographique. 

Publicités