Après avoir lu et apprécié La mécanique du cœur, je me plonge avec délectation dans ce nouvel opus de Mathias Malzieu qu’Audrey m’a gentiment prêté.

J’avais déjà apprécié l’écriture onirique et poétique de cet auteur et j’espérais retrouver le même plaisir en lisant ce roman.

Cette fois le sujet est bien plus douloureux que dans La mécanique du cœur. Le narrateur, Mathias, vient de perdre sa mère. Comment survivre à une telle perte ? une telle douleur ? Arrive alors un géant, Giant Jack, personnage onirique et fantastique, docteur en ombrologie qui soigne les gens atteints de deuil. Avec la protection d’une ombre et quelques livres, Mathias semble désormais prêt à affronter son deuil.

Alors comment qualifier ce roman en un mot ?     SUBLIME, voilà le terme qui convient !

Autant j’avais aimé La mécanique du cœur, autant j’ai adoré Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi.

L’écriture est poétique tout en étant simple, le sujet si douloureux est traité d’une façon douce-amère qui porte le lecteur vers le sublime. Il n’y a pas de pathos inutile, juste la beauté de l’écriture et des sentiments.

En outre, je trouve que c’est une magnifique déclaration d’amour à une mère. On sent le vibrant hommage d’un fils à sa mère, à celle qui vous a donné la vie et que la mort a emportée trop tôt.

En résumé : à lire absolument pour la beauté du sujet et pour l’écriture sublime de Mathias Malzieu ! 

Publicités