Les tribulations d’une caissière est l’un des titres proposés au Club de lecture. Ce titre m’a parlé car un film – que je n’ai jamais eu le temps de voir – inspiré de ce livre est sorti il y a quelques mois.

Lorsque Charlène le présente, je comprends qu’il ne s’agit pas d’un grand roman, loin de là ! Mais parfois il est bon de lire d’autres livres que ceux de la grande littérature pour que notre cerveau apprécie d’autant mieux les grandes œuvres. Et de nature, je suis curieuse !

Le livre est dans la continuité d’un blog et on retrouve cette écriture de blog sur le papier. Il s’agit plutôt d’un recueil d’anecdotes sur la vie d’une caissière,  de l’entrée dans le fabuleux monde des hôtesses de caisse à l’attitude des clients et des supérieurs.

Il est juste étrange en lisant ce livre de voir à quel point on peut parfois oublier que derrière une caisse il y a une personne. A l’heure de la communication globale, le monde semble devenir de plus en plus individualiste…

En résumé : un livre sans grand intérêt littéraire et sans grand intérêt tout court. Mais il est là pour nous rappeler l’évolution décevante de l’homme face à l’homme…

Publicités