Je suis une spécialiste des listes ! Celles des courses, des choses à faire, à ne pas oublier, etc. ! Je fais sans arrêt des listes. Alors, un roman qui s’intitule La liste de mes envies est fait pour me plaire !

Si en plus, vous ajoutez le fait que Nadine me le conseille, alors je ne peux que le lire !

Je ne connais pas l’auteur, Grégoire Delacourt, donc je n’ai pas d’a priori – ni bons ni mauvais – en commençant ce roman.

L’histoire est simple : à Arras, Jocelyne, mariée à Jocelyn, est une femme simple qui mène une vie simple. Mercière, mère de deux enfants qui ont quitté le domicile familial, Jocelyne aspire à une vie heureuse, sans excès, une vie ni toute rose, ni toute grise. Mais le jour où elle gagne le gros lot à l’Euromillion, elle a le pressentiment que cette vie simple mais qui la rend heureuse est menacée. Par les convoitises ? la jalousie ? la vérité ?

J’ai beaucoup aimé ce roman de Grégoire Delacourt qui peint avec simplicité l’histoire de Jocelyne. Le personnage principal est attachant et ses valeurs, la fidélité, la simplicité, sont belles.

Derrière l’histoire de Jocelyne, l’auteur nous invite à méditer sur les petits bonheurs de la vie, sur les moments simples mais riches par leur simplicité, par les gens avec qui on les partage.

J’ai apprécié toutes les références à Belle de Seigneur, un de mes romans préférés.

Le désenchantement amoureux de Jocelyne, sa quête d’un bonheur simple et partagé sont autant d’éléments qui font de ce roman un titre sur la liste des œuvres à lire.

En résumé : un auteur que j’ai eu plaisir à découvrir. Les héros simples et les histoires qui peuvent nous arriver font parfois de beaux morceaux de la littérature. Je ne regrette pas de l’avoir mis sur ma liste des livres à lire – qui s’allonge de plus en plus – et de l’avoir lu !

Publicités